Accueil > Actualités > Ouverture des Maison Médicales de Garde durant le carnaval 2015

Actualités

Ouverture des Maison Médicales de Garde durant le carnaval 2015

Du lundi 16 au mercredi 18 Février 2015

"L’ARS de Martinique souhaite informer la population sur les dispositions prises afin de maintenir une permanence des soins efficace durant les jours fériés du carnaval. L’objectif de cette organisation est d’offrir une réponse concrète à la population pendant la fermeture des cabinets médicaux et éviter ainsi l’engorgement des urgences du CHUM.

Les MMG en Martinique
La Martinique dispose aujourd’hui de 4 Maisons Médicales de Garde réparties sur trois secteurs :

- le Centre (dans l’enceinte de l’hôpital Pierre ZOBDA QUITMAN et à la clinique Saint Paul),
- le Sud (dans l’enceinte de l’hôpital du Marin),
- et le Nord Atlantique (dans l’enceinte de l’hôpital de Trinité).

Ce dispositif sanitaire permet à la population de recourir à un médecin généraliste aux heures de fermeture des cabinets médicaux.

Dispositif durant la période de carnaval
Durant la période fériée du carnaval, de nombreux cabinets médicaux seront fermés. Aussi, afin d’assurer une permanence médicale optimale, l’amplitude horaire des maisons médicales de garde est augmentée. L’ouverture de ces structres s’effectuera :

- Pour les MMG de PZQ, Saint-Paul et Trinité :
Du lundi 16 au mercredi 18 Février 2015, ouverture de 07h00 à 00h00

- Pour la MMG du Marin :
Le lundi 16 Février 2015, ouverture de 13h00 à 00h00 ;
Le mardi 17 et 18 Février 2015, ouverture de 07h à 00h00.

Pour les 4 MMG, les horaires du week-end du 14 au 15 Février sont inchangés :
- Samedi 14 : 13h00-00h00
- Dimanche 15 : 07h00-00h00

Les patients doivent obligatoirement composer le 15 pour être orientés vers la prise en charge la mieux adaptée à leur état de santé."

Source ARS Martinique


Source ARS Martinique

© IREPS Martinique - 0596 63 82 62 - Plan du site - Crédits

Autres bulletins d'actualités

Voir les bulletins plus anciens

Une information à nous signaler ?

N'hésitez pas à nous communiquer toute information qui aurait pu échapper à notre vigilance.