Accueil > Actualités > Appel à projet 2015 - MILDECA

Actualités

Appel à projet 2015 - MILDECA

Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives

Date butoir : Lundi 6 avril 2015

"L'emplacement géographique de la Martinique la positionne comme lieu de transit stratégique aussi bien par la mer que par les airs pour des produits tels que le cannabis, la cocaïne et le crack. En effet, ce point de passage doté d’un aéroport international est une porte d’entrée des produits en direction des marchés européens. En outre, l’insularité permet le cabotage dans des criques isolées de produits venus des îles voisines.

Parallèlement, de nouveaux défis émergent dans le champ de la lutte contre les conduites addictives nécessitant une mobilisation accrue de tous les échelons autour d'une politique commune.

La lutte contre les drogues et les conduites addictives est plus que jamais un objectif aussi important que la lutte contre l'insécurité routière ou la prévention de la délinquance.

En 2014, l'ARS et la Préfecture ont mené différents ateliers, conférences et réunions afin d'établir un diagnos- tic et de réaliser un plan départemental d'action.

Les priorités de l'appel à projet MILDT pour 2015 :

Au regard notamment des spécificités identifiées dans le département, la préfecture de Martinique a dégagé plusieurs priorités et lance des appels à projets dans l’objectif de prévenir la consommation de drogues et les conduites addictives par une action visant :

- à éviter ou retarder l’expérimentation de produits psychoactifs,
- à réduire les risques associés à la consommation".

Les interventions proposées dans les projets devront viser :

Le renforcement des connaissances :
- sur les risques associés à la consommation de produits psychoactifs (alcool, cannabis, crack, tabac),
- sur l’application de la loi en matière de consommation de produits psychoactifs.

La formation :
- pour le développement ou l’amélioration des compétences psychosociales des bénéficiaires (personnels éducatifs, personnels de santé de l’éducation nationale, médecins du travail, acteurs du système judiciaire, animateurs sociaux, culturels, monde sportif, etc.),
- pour le repérage précoce par les professionnels, mais également par les parents, des conduites addictives des jeunes de 12 à 25 ans.

L’accompagnement :
Les actions d’orientation et d’accompagnement vers une prise en charge adaptée des adolescents, jeunes adultes mais également des familles dans leur globalité sont concernées.
L’effort devra être porté vers les populations les plus exposées aux risques et aux dommages associés aux consommations de substances psychoactives (femmes enceintes, des populations vulnérables).

------------------------------------------------------------

Qui peut répondre à l’appel à projet ?

Les appels à projets s'adressent à l'ensemble des collectivités territoriales, des organismes publics ou semi-publics (groupements d'intérêt public, sociétés d'économie mixte, établissements publics), des associations, des établissements scolaires, mais également aux acteurs privés (entreprises, fédéra- tions professionnelles...).
Les organismes pouvant émarger à l'appel à projet doivent être à jour de leurs dispositions légales (déclaration préfectorale, statuts, assemblé générale annuelle, procès-verbal constitutif pour les associa- tions...) et en règle de leurs cotisations fiscales et sociales.

------------------------------------------------------------

Construction des projets en coordination avec les acteurs compétents
Les projets proposés devront être aboutis dans leur conception et reposer sur une méthodologie claire.

Les candidats devront avoir pris l’attache de la mission prévention du GIP ACM pour tout accompagnement méthodologique.

Les porteurs de projet sont vivement incités à construire leurs actions en coordination avec l’ensemble des acteurs qu’ils estiment être nécessaires à leur réalisation. Les coordonnateurs de CLSPD et coordinateurs Atelier Santé Ville (ou contrat local de santé) sont des points de contact essentiels."

------------------------------------------------------------

Transmission des dossiers complets par courrier, en un seul envoi, à l'adresse suivante :

Préfecture de la Martinique
Cabinet du préfet – Pôle sécurité intérieure
rue Victor Sévère
BP 647648
97 200 FORT-DE-FRANCE



Source PREFECTURE de la Martinique


Appel à projet 2015 - MILDECA

Appel à projet MILDECA 2015 - Site Préfe...

© IREPS Martinique - 0596 63 82 62 - Plan du site - Crédits

Autres bulletins d'actualités

Voir les bulletins plus anciens

Une information à nous signaler ?

N'hésitez pas à nous communiquer toute information qui aurait pu échapper à notre vigilance.