Accueil > Actualités > Journée mondiale sans tabac 2021

Actualités

Journée mondiale sans tabac 2021

« S’engager à arrêter »

Lundi 31 mai 2021

"L’OMS a récemment lancé une campagne mondiale d’un an pour la Journée mondiale sans tabac 2021, « S’engager à arrêter ».

Par diverses initiatives et solutions numériques, cette campagne vise à soutenir, dans le monde entier, 100 millions de personnes qui tentent de renoncer au tabac. Elle contribuera à l’instauration d’environnements plus sains, propices à un arrêt du tabagisme, par les moyens suivants :

🔹en plaidant pour des politiques strictes visant l’arrêt du tabac
🔹en promouvant l’élargissement de l’accès à des services de sevrage
🔹en faisant connaître les tactiques de l’industrie du tabac
🔹en permettant aux fumeurs de réussir à arrêter de fumer, grâce aux initiatives « Gagner à arrêter ».

La pandémie de COVID-19 a poussé des millions de consommateurs de tabac à vouloir arrêter. Mais dire adieu au tabac est difficile, surtout avec le stress social et économique supplémentaire causé par la pandémie.

Dans le monde, quelque 780 millions de personnes disent vouloir arrêter de fumer, mais seulement 30 % d’entre elles ont accès aux outils qui peuvent les aider à surmonter leur dépendance physique et mentale au tabac. En collaboration avec ses partenaires, l’OMS va fournir aux fumeurs les outils et les ressources dont ils ont besoin pour réussir à arrêter.

📌L’arrêt du tabac a des effets bénéfiques majeurs et immédiats sur la santé

L’arrêt du tabac entraîne des effets bénéfiques immédiats et à long terme. Vingt minutes à peine après avoir arrêté de fumer, le rythme cardiaque baisse. Dans les 12 heures, le taux de monoxyde de carbone dans le sang revient à un niveau normal. En 2 à 12 semaines, la circulation sanguine s’améliore et la fonction pulmonaire augmente. En 1 à 9 mois, la toux et les difficultés respiratoires diminuent. En 5 à 15 ans, le risque d’accident vasculaire cérébral est réduit à celui d’un non-fumeur. En 10 ans au maximum, le taux de mortalité par cancer du poumon est ramené à la moitié de celui d’un fumeur. En 15 ans au maximum, le risque de maladie cardiovasculaire est réduit à celui d’un non-fumeur.

📌Les politiques et possibilités de sevrage tabagique doivent être améliorées dans la Région européenne de l’OMS

De toutes les mesures de réduction de la demande proposées dans la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, les politiques de sevrage restent les moins appliquées, puisque seuls 8 pays de la Région européenne, dont une majorité de pays à haut revenu, prévoient des services de sevrage correspondant aux meilleures pratiques.

Les autorités publiques doivent prendre conscience de ce besoin insatisfait et agir en conséquence, dans le cadre d’une stratégie globale de lutte contre le tabagisme. Des interventions d’un bon rapport coût-efficacité en faveur du sevrage tabagique au sein de la population doivent être une priorité pour les pays. Simultanément, il convient d’encourager l’innovation et de tirer pleinement parti des technologies mobiles pour mieux entrer en contact avec des populations nombreuses et difficiles à atteindre.

📌1,3 milliards de consommateurs de tabac dans le monde : des solutions numériques pour les aider à arrêter

L’OMS a créé la nouvelle « Access Initiative for Quitting Tobacco » (initiative pour l’accès à des ressources en vue du sevrage tabagique) qui propose notamment un libre accès à des consultations en ligne. L’Organisation s’est associée à des entreprises de technologie telles que Facebook, WhatsApp et Soul Machines pour sensibiliser les consommateurs de tabac et les aider à arrêter grâce à des chatbots et à des agents de santé virtuels. Par exemple, Florence, une conseillère virtuelle basée sur l’intelligence artificielle, aide les fumeurs à établir un plan personnalisé pour arrêter le tabac et les guide vers des applications mobiles et des services gratuits d’assistance téléphonique disponibles dans leur pays. En parallèle, le défi « J’arrête de fumer », sur WhatsApp, envoie directement sur le téléphone portable des consommateurs de tabac inscrits des messages gratuits expliquant comment arrêter.

Parmi d’autres instruments de sevrage mondiaux et régionaux, ces outils seront présentés dans le cadre de la campagne pour la Journée mondiale sans tabac 2021, lors de laquelle il sera répété, une fois encore, que des services de sevrage performants permettent d’améliorer la santé, de sauver des vies et de faire des économies."


Journée mondiale sans tabac 2021 : S’eng...

© IREPS Martinique - 0596 63 82 62 - Plan du site - Crédits

Autres bulletins d'actualités

Voir les bulletins plus anciens

Une information à nous signaler ?

N'hésitez pas à nous communiquer toute information qui aurait pu échapper à notre vigilance.